EP

by Klô Pelgag

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Commandez tout de suite ce Ep qui sonne la tonne de brique duveteuse et vous recevrez une chanson tout de suite et le reste du EP par email le 17 avril.

     $5 CAD

     

1.
03:45
2.
3.
4.
03:47

credits

released April 17, 2012

Chloé Pelgag- Voix, piano, guitares, harmonium
Daniel Gélinas- batterie
Fany Fresard- Violon/voix(1)
Élyzabeth Burrowes- Violoncelle/voix(1)
Philippe Leduc- Contrebasse
Romain Pollet- Basson
Maude Desrosiers- Clarinette

Arrangements (1-2-3) de Mathieu Pelgag, géni moderne

Le tout est un mix de sessions live enregistrées en Gaspésie ainsi que dans l'église de Rivière-Ouelle, au studio Chocolat Chaud de Daniel Gélinas et de sessions studio chez Yves Desrosiers qui a également mixé l'album. La compote a été masterisée chez Carl Talbot.

Le collage de l'album a été crée sous pression par une jeune folle tenue en vie grâce au cacao.


Merci à Musicaction d'exister et de me permettre de payer mes musiciens un peu moins pauvres qu'hier mais plus que demain.

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Klô Pelgag Montréal, Québec

Quand Klô Pelgag chante, les images s’animent. Et quand elle joue, l’air se colore. Alors que les yeux s’en éprennent et que les cœurs se braquent vers son luxuriant univers de piano, de cordes et de voix, elle s’efforce à faire de ses chansons un paysage pour les aveugles. ... more

shows

contact / help

Contact Klô Pelgag

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Ariane
Ariane, Ariane, tu fais peur aux étoiles
tu rayonnes, tu rayonnes de rayons androcéphales
tu crois que les rideaux tombent sur cette scène de ta vie
quand je pense que tu travailles encore à l'épicerie

Tu rayonnes tu rayonnes tu rayonnes quand tu sautes sur les planches
tu détonnes tu détonnes tu détonnes dans les rayons quand tu les ranges

Moi j'te verrais bien jouer la reine Élisabeth
ou peu importe, de ces rôles qu'en secret tu répètes

Ariane, Ariane, tu meurs à chaque soir
tu respires, tu Shakespeare et tu parles aux miroirs
et quand tu rentres chez toi tu aimerais retrouver
les fleurs d'un jardin qu'on aurait pour toi planté

Tu rayonnes tu rayonnes tu rayonnes quand tu sautes sur les planches
que tu détonnes tu détonnes tu détonnes dans les rayons quand tu les ranges

Moi j'te verrais incarner Les sorcières de Macbeth
ou encore un de ces rôles qu'en secret tu répètes

Ariane, Ariane, ton corps est un vaisseau spécial
elle rayonne, elle rayonne ton aurore cérébrale
je crois que le rideau tombe sur cette scène de ta vie
plus jamais je ne te verrai mourir à l'épicerie
Track Name: Comme des rames
J'ai croqué ta pomme ta pomme d'Adam et depuis je n'ai jamais eu faim de corridors autres que ton corps ton corps est ceint de fleurons glorieux
J'ai pris ton bateau ton bateau en papier je n'avais jamais vu la mer avant en bottes d'eau ou même en souliers je n'avais jamais vu la mort avant
J'ai inventé une île, une île à colorier mais je n'ai rien pour tailler nos crayons comme des rames qui auraient trop ramées nos couleurs ont fini par s'estomper
J'ai cassé l'aviron, j'lai cassé sur ta tête (...)
J'ai construit un radeau pas plus grand que nous deux on pourrait réinventer nos couleurs et notre épave ce serait un pavé on s'assoirait dessus pour exister
J'ai reçu un coup, un coup de téléphone c'était un appel outre-mer un coup de toi, c'est un coup de la terre je l'ai reçu en plein dans la vie
J'ai cassé l'aviron, j'lai cassé sur ta tête (...)
Quand tu as pris l'eau, l'au-delà de l'eau Je crois que j'en ai avalé et tu sais le rhume que tu m'avais donné je l'ai perdu quand tu t'es noyé J'ai hissé ton nom, ton visage, ta douceur au plus haut des mâts de mon coeur.
J'ai cassé l'aviron, j'lai cassé sur ta tête, j'lai cassé sur ton coeur (...)
Track Name: Les maladies de coeur
J’ai cassé mes jambes volontairement
Je voulais vous impressionner
Je les ai gardées dans mon coffre à gants
Je voulais vous les emballer
Je n’ai pas trouvé de chou, seulement un concombre
J’ai quand même pris soin de l’éplucher
Je n’ai pas laissé de mot
Car je me suis dit, que le sang avait déjà signé

Je l’ai fait pour vous
Je connais vos goûts
Vous aimez les épices
Et les sacrifices

Tu n’es pas venu me remercier
Offre-moi ta montre même si elle fait mauvais temps
Qu’on ait la même tempête

On m’a amenée on m’a réparée,
Mais au casse-jambe il manque des morceaux
Ils les ont cherchés dans les craques du plancher
Je leur ai dit pour ton cadeau

Ils m’ont pris rendez-vous
Je ne m’y prendrai pas
Ils m’ont dit que c’était fou
De se faire mal comme ça,
Mais ça dépend des goûts
Qu'je leur ai dit, tu vois
Je n’aime pas les docteurs
Leurs maladies de cœur

Tu n’es pas venu me remercier
Offre-moi ta montre même si elle fait mauvais temps
Qu’on ait la même tempête

Tu es venu me voir sans me regarder
Tes yeux auraient-ils le vertige,
Mais ne t’en fais pas
Je les rattraperai
Bien avant qu’ils ne dérivent

J’aimerais neiger avec toi j’aimerais pleuvoir avec toi

Mais je grandis tout de même avec toi
Mais je grandis tout de même avec toi
Track Name: Tremblements
J'ai des tremblements de peau
j'ai froid à m'en briser les os
j'ai le coeur qui s'émiette
J'ai mal bien plus mal que la haine
moi mon bonheur il traîne
dans les rêves des schizophrènes
…….
Moi je suis née par terre
dans la cible des lampadaires
Vous auriez dû me voir
caché dans les craques du trottoir
..…..….

J'ai mis ma tête dans le four
pour que mes idées s'élèvent
Je suis l'oiseau qui s'éveil
Chaque étoile est mon soleil
..…....
J'ai des tremblements peau
J'ai froid à m'en briser les os
J'ai le coeur proxénète
Je suis la douleur des poètes
..…..
J'ai mis ma tête dans le four
pour que mes idées s'élèvent
Je suis l'oiseau qui s'éveil
Chaque étoile est mon soleil.